Portrait

Maria Malo

Il est grand temps pour la planète d’ouvrir les yeux et se rendre compte ce qu’il se passe avec notre société moderne. La globalisation a permis de développer, de créer, d’innover et dans une certaine mesure de faire baisser les coûts de production, mais à quel prix ? Depuis maintenant quelques années, de nombreuses initiatives repensent complètement les modèles établis afin de se rapprocher des valeurs plus humaines.

En effet, que savons-nous du prix de vente d’une pièce de mode ? Pensez-vous qu’il raconte l’histoire entière derrière ? Pensez-vous que ce prix rémunère à la juste valeur le travail des couturières ? Malheureusement dans la plupart des cas … non. Comme de nombreuses industries, la mode grand public mise sur des gros volumes, des collections disponibles partout dans le monde et minimise les coûts de production pour être accessible pour le plus grand nombre. Du coup, sommes-nous condamnés à suivre ce cheminement et accepter cette méthode de consommation ? ….

Chez Halte Terre Native, nous croyons qu’il est désormais possible d’avoir une autre vision de la mode, et Maria Malo vient nous le prouvez.

Originaire de Madrid, Maria Malo a étudié les sciences environnementales et s’est ensuite orientée vers une carrière de designer. Après une carrière de plus de 17 ans, c’est en 2014 qu’elle se lance un nouveau défi en mettant d’abord l’éthique et les valeurs au centre de sa réflexion et ses créations. Dans l’un de ses articles de blogs, la créatrice indique : « Vous pouvez émettre des hypothèses assez sûres sur les coûts qui auraient dû être couverts au cours du processus.

Les valeurs

  • Le salaire de la personne qui a fabriqué la pièce
  • L’entretien du lieu de travail dans lequel la pièce a été fabriquée
  • La qualité du tissu utilisé pour la fabriquer
  • Les techniques de production
  • Les circonstances dans lesquelles les matières premières ont été obtenus

Les vêtements éthiques sont généralement produits et vendus dans le but d’améliorer tout ce qui précède. Son objectif est de payer un salaire minimum vital aux hommes et aux femmes (remarque: pas aux enfants!) qui ont fabriqué les articles ; veiller à ce que les conditions de travail des personnes en phase de production soient équitables, saines et sûres ; et de trouver des matériaux qui soient aussi bons pour la terre que pour les agriculteurs qui les ont produits. »

Maria Malo a choisi de respecter cette charte de valeurs et réussi à proposer des créations éthiques à prix juste et abordable. La designer choisit également des matières durables, recyclées ou/et naturelles. En effet, nous retrouvons du nylon recyclé Econyl© créé à partir de fils de pêche et de déchets plastiques pour les maillots de bain, de l’eucalyptus certifié par la Forest Stewardship Council (Conseil de Soutien de la Forêt) et par le Programme de reconnaissance des certifications forestières (PEFC) deux ONG engagés dans le respect de la nature. La créatrice utilise également du bambou, cette ressource absorbe jusqu’à 5 fois plus de dioxyde de carbone and produit jusqu’à 35% d’oxygène en plus. De plus, sa croissance est rapide et ne nécessite pas de pesticide, d’herbicide et d’engrais. Une ressource puissante et respectueuse de la planète. Enfin, Maria Malo fait le pari d’utiliser le Tencel© qui est une fibre extraite du bois et est 100% biodégradable.

Les habits sont confectionnés à Bali par une petite communauté de couturières locale, ce choix permet de faire vivre ses familles. Les collections de Maria Malo sont désormais disponibles chez Halte Terre Native, en plus des valeurs communes à notre vision d’une meilleure consommation, nous avons été conquis par l’originalité de ses créations et le profond respect qu’elle porte à ses collaborateurs.

« Je promets de continuer à proposer des designs durables alliant style et haute qualité, créés par amour et par respect pour la terre nourricière, utilisant des fibres naturelles et des finitions faites à la main, recyclant ce que nous pouvons et inspirant pendant que nous le faisons. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *