Actus

Mon bilan de ces quatre dernières années…

14 janvier 2023 vs 14 janvier 2019

2023 démarre et quand certains font le bilan d’une année, je m’aventure à faire le bilan de ces 4 dernières années….

Le lundi 14 janvier 2019, prise dans le tourbillon habituel à concilier ma vie de maman et d’associée d’une société, mon cœur m’envoie un signal fort….si fort que je me retrouve dans les dédales des couloirs de la clinique à enchaîner les examens.

Bénéficiant d’un traitement de faveur avec une vue imprenable sur le bureau des soins intensifs, la réalité arrive comme une gifle…le rythme effréné auquel j’ai enchaîné des actes dénués de sens m’a fait chanceler.

Les dix jours suivants, en repos forcé à la maison, je crois devenir un fossile mais je sais au fond de moi que ce break est nécessaire ; nécessaire pour repenser mon mode de vie.

Chercher du sens, donner de la valeur aux choses essentielles, voilà ce que j’aime profondément …alors la messe est dite ! Passons à l’acte ! Quand on vous gifle, il ne s’agit pas de tendre l’autre joue….

Fin janvier, j’active le mode projet, entourée d’une fine équipe solide et bienveillante : mon compagnon, mon frère, mes filles, mes parents, et mes amis si chers à mon coeur.

Le challenge est relevé et le temps d’une gestation nait Halte Terre Native dans ce lieu qui a abrité la boutique de mes parents. Un lieu où se mêlaient les effluves de produits de première nécessité que nous vendions, majoritairement en vrac.

C’est dans cet espace où j’ai grandi, en côtoyant au quotidien les habitants du quartier avec qui nous partagions des bribes de nos moments de vies, que j’envisageais un avenir plus serein.

Halte Terre Native serait ma thérapie et me permettrait d’aligner mon cœur et ma tête.

Trois merveilleuses années sont passées, entourées d’une communauté grandissante et bienveillante. Nous avons intégré des alternants pour former notre petite équipe qui se sont très vite impliqués. Leur apprentissage n’est pas seulement professionnel, il leur permettra, souhaitons le tous, d’adhérer à toutes ces valeurs qui nous sont si chères.

Il s’est passé une chose extraordinaire : les clients de mes parents sont revenus et nous reprenons l’histoire là où elle s’est arrêtée il y a plus de vingt-cinq ans.

Je me nourris  de nos regards partagés, de nos conversations et je reste en permanence en quête d’apprentissage. Je suis redevenue cette enfant qui adorait apprendre, qui écumait librairies et bibliothèques et, qui commençait toujours les livres en sentant l’odeur de l’encre sur le papier, les yeux fermés.

Au fil des mois, je me suis rendue compte que nous étions nombreux à être en quête de sens, d’un mode de vie plus slow et plus conscient.

Mais vous accompagner au quotidien passe aussi par une autre forme de bienveillance, celle qu’on s’accorde à soi-même.

Prendre du temps pour soi pour apprendre à se connaître, sont des façons de se traiter avec douceur.

Qu’est-ce que cela signifie ? Si nous pouvions le condenser en quelques mots, je dirais qu’il s’agit de donner la priorité à sa santé mentale, spirituelle, émotionnelle et physique. Mais chacun de ces mots nécessite des ressources inestimables qui nous font souvent sortir de notre zone de confort.

Alors cherchons des guides qui nous permettront de nous réaliser de la manière la plus douce possible.

Mais souvent, lorsque nous nous posons des questions, nous avons déjà les réponses sous nos yeux. Et lorsque j’ai commencé à chercher, j’ai rapidement su que c’était ma communauté, celle dont vous faites partie, qui pourrait nous accompagner.

Au même moment, Chantal et Didier m’ont proposé avec une touchante spontanéité d’animer un atelier Kéfir.

Les choses s’imbriquent souvent naturellement et avec une synchronicité époustouflante.

Nous vous proposerons donc rapidement un nouvel atelier mais en attendant, permettez-moi de vous remercier.

Merci pour ces premières années qui m’ont permis, telle une renaissance, de me mettre debout et d’apprendre à marcher différemment.

Merci d’être vous, authentiques et bienveillants.

Merci de faire grandir notre communauté.

Merci.

Karine

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.