Actus

1% for the Planet : le bilan de 2020

1% for the Planet est une organisation à but non lucratif lancée en 2002 aux Etats-Unis par Yvon Chouinard, fondateur et propriétaire de Patagonia, et Craig Mathews, ex-propriétaire de Blue Ribbon Flies1% pour la Planète France est donc une émulation de 1% for the planet.

Il s’agit d’un collectif international d’entreprises, d’associations et d’individus travaillant ensemble pour une planète plus saine.

La mission de 1% for the Planet est d’augmenter la philanthropie environnementale et d’augmenter l’impact de terrain des actions menées par les associations de protection de l’environnement en facilitant leur recherche de fonds. 1% for the Planet a été créé pour lutter contre le greenwashing, vérifier les dons et amplifier leur impact.

Les entreprises membres 1% for the Planet s’engagent à reverser 1% de leur chiffre d’affaires à des causes  environnementales.

295 millions de dollars reversés dans le monde depuis 2002

900 entreprises membres en France et plus de 2500 dans le monde. 

Depuis la naissance du mouvement en 2002, 1% for the planet a reversé plus de 295 millions de dollars à des associations environnementales à but non lucratif.

Tous les ans, ont lieu un événement annuel majeur pour la communauté 1% où les associations environnementales ont l’opportunité de pitcher leur projet directement devant des mécènes.

Grâce à la combinaison du mécénat, des dons de la société civile augmentés par la mécanique de l’abondement, toutes les associations reçoivent un soutien.

Les 40 projets sélectionnés sont classés par thématique :

Vous êtes contributeur dès lors que vous effectuez un achat chez Halte Terre Native.

 

Si vous souhaitez nous donner votre avis sur le thème qui vous sensibilise le plus, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Un exemple concret de projet soutenu par 1% for the planet France, à La Réunion : GLOBICE.

À PROPOS DE L’ASSOCIATION

 

Créée en 2001 et agréée depuis 2006 au titre de la protection de l’environnement, l’ONG Globice (Groupe Local d’Observation et d’Identification des Cétacés) est devenue un acteur majeur de la science et de la conservation des cétacés à La Réunion et dans l’océan indien occidental.

RÉSUMÉ DU PROJET

La contribution des grands cétacés à la séquestration du CO2 a fait l’objet d’une reconnaissance mondiale par le Fonds Monétaire Internationale dans une étude de septembre 2019 déclarant que « la valeur des fonctions assurées par les baleines au sein du système océanique/terrestre […] devrait être intégrée dans l’évaluation du coût lié à leur protection ».

Des données scientifiques attestent en effet que :

1. Quand une baleine meurt et sombre au fond de l’océan, elle piège 33 tonnes de CO2 en moyenne, retirant ce carbone de l’atmosphère pour des siècles ;

 

2.   Les grands cétacés ont un effet multiplicateur sur la production de phytoplancton. Leurs déjections, riches en éléments nutritifs ramenés du fond vers la surface (effet « whale pump »), agissent comme des fertilisants sur ces micro-organismes marins produisant 50% de l’oxygène de la planète et capturant environ 37 milliards de tonnes de CO2 (quantité de CO2 séquestrée par l’équivalent de 4 forêts amazoniennes).

 

La protection des cétacés et le rétablissement de leurs stocks est un « levier important de renforcement du potentiel de piégeage du carbone de l’océan […] et de sa capacité à produire de l’oxygène ».

Ce fond vise la labellisation bas-carbone prévu par l’Etat français dans le cadre de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC).

 

Forts de ce constat, deux acteurs de la conservation et de son financement – Globice et Blue Seeds – se sont associés pour lancer une étude de faisabilité d’un fonds de compensation carbone innovant pour la protection des cétacés via la valorisation de leur contribution à la lutte contre le changement climatique.

LIEU

 

Océan indien occidental, puis toutes les régions du monde où agissent des acteurs de la conservation des cétacés.

 

MONTANT DEMANDÉ

 

44 450 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT

 

Financement de l’étude de faisabilité “Whales for Climate”.

Quelques autres projets sélectionnés parmi les 40 :

KYNAROU :

Kynarou travaille sur l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (gestion des déchets, hygiène menstruelle) dans les villages défavorisés du sud de l’Inde et du Burkina Faso. Leurs projets permettent une meilleure autonomisation des femmes et mettent en place des programmes de renforcement des capacités locales.

MONTANT DEMANDÉ :  30 000 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT : 

 

Les fonds seront affectés à la réalisation du complexe de jardin bio (infrastructures).

LES AMIS DES BONOBOS EN EUROPE 

L’association Les Amis des Bonobos en Europe œuvre à la protection du bonobo en République démocratique du Congo. Elle a pour mission de mieux faire connaître le bonobo en Europe et d’appuyer les actions de sauvegarde et de protection du bonobo de l’association Congolaise les Amis des Bonobos du Congo.

MONTANT DEMANDÉ : 50 000 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT : 

 

– Les frais de saisie de bonobos, les frais vétérinaires, les mamans de substitution et les soigneurs, l’alimentation des bonobos, l’hygiène des abris et des enclos (selon besoins).

 

– L’organisation de visites de groupes scolaires à Lola ya Bonobo (transport et sandwichs pour les enfants, prise en charge des guides éducateurs), les visites de suivi et sessions éducatives dans les écoles, l’accompagnement des Clubs de la Bonté, l’organisation de visites à Lola ya Bonobo pour les fonctionnaires de l’environnement.

DEVENIR MEMBRE DE 1% FOR THE PLANET ! 

 

Vous souhaitez reverser 1% du chiffre d’affaires généré par votre entreprise à des organisations à but non lucratif ? Vous engager dans une philanthropie environnementale et être en relation avec des projets qui sont les plus proches de vos affinités ?

 

Signez votre lettre d’engagement et remplissez le formulaire d’adhésion ci-dissous : 

Formulaire d’adhésion

 

Rejoindez le mouvement 1% for the Planet !

Les Rencontres Associations et Philanthropes (RAP) sont un moment unique et non conventionnel de levée de fonds, de partage et d’échanges entre philanthropes et acteurs de terrain.

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

610 871 € REVERSÉS EN 2020

En octobre 2020, ont eu lieu Les Rencontres Associations et Philanthropes avec +100 mécènes, venus écouter et co-financer 40 projets de protection de la biodiversité, du climat, de notre santé.

Résultats :

· + 610 000€ de promesses de dons après 2 jours de pitch

· + 34% versus 2019

· 32 projets soutenus collectivement

Grâce à la combinaison du mécénat, des dons de la société civile augmentés par la mécanique de l’abondement, toutes les associations reçoivent un soutien.

Les 40 projets sélectionnés sont classés par thématique :

Vous êtes contributeur dès lors que vous effectuez un achat chez Halte Terre Native.

 

Si vous souhaitez nous donner votre avis sur le thème qui vous sensibilise le plus, n’hésitez pas à nous le faire savoir.

Un exemple concret de projet soutenu par 1% for the planet France, à La Réunion : GLOBICE.

À PROPOS DE L’ASSOCIATION

 

Créée en 2001 et agréée depuis 2006 au titre de la protection de l’environnement, l’ONG Globice (Groupe Local d’Observation et d’Identification des Cétacés) est devenue un acteur majeur de la science et de la conservation des cétacés à La Réunion et dans l’océan indien occidental.

RÉSUMÉ DU PROJET

La contribution des grands cétacés à la séquestration du CO2 a fait l’objet d’une reconnaissance mondiale par le Fonds Monétaire Internationale dans une étude de septembre 2019 déclarant que « la valeur des fonctions assurées par les baleines au sein du système océanique/terrestre […] devrait être intégrée dans l’évaluation du coût lié à leur protection ».

Des données scientifiques attestent en effet que :

1. Quand une baleine meurt et sombre au fond de l’océan, elle piège 33 tonnes de CO2 en moyenne, retirant ce carbone de l’atmosphère pour des siècles ;

 

2.   Les grands cétacés ont un effet multiplicateur sur la production de phytoplancton. Leurs déjections, riches en éléments nutritifs ramenés du fond vers la surface (effet « whale pump »), agissent comme des fertilisants sur ces micro-organismes marins produisant 50% de l’oxygène de la planète et capturant environ 37 milliards de tonnes de CO2 (quantité de CO2 séquestrée par l’équivalent de 4 forêts amazoniennes).

 

La protection des cétacés et le rétablissement de leurs stocks est un « levier important de renforcement du potentiel de piégeage du carbone de l’océan […] et de sa capacité à produire de l’oxygène ».

Ce fond vise la labellisation bas-carbone prévu par l’Etat français dans le cadre de la Stratégie Nationale Bas-Carbone (SNBC).

 

Forts de ce constat, deux acteurs de la conservation et de son financement – Globice et Blue Seeds – se sont associés pour lancer une étude de faisabilité d’un fonds de compensation carbone innovant pour la protection des cétacés via la valorisation de leur contribution à la lutte contre le changement climatique.

LIEU

 

Océan indien occidental, puis toutes les régions du monde où agissent des acteurs de la conservation des cétacés.

 

MONTANT DEMANDÉ

 

44 450 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT

 

Financement de l’étude de faisabilité “Whales for Climate”.

Quelques autres projets sélectionnés parmi les 40 :

KYNAROU :

Kynarou travaille sur l’accès à l’eau, à l’assainissement et à l’hygiène (gestion des déchets, hygiène menstruelle) dans les villages défavorisés du sud de l’Inde et du Burkina Faso. Leurs projets permettent une meilleure autonomisation des femmes et mettent en place des programmes de renforcement des capacités locales.

MONTANT DEMANDÉ :  30 000 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT : 

 

Les fonds seront affectés à la réalisation du complexe de jardin bio (infrastructures).

LES AMIS DES BONOBOS EN EUROPE 

L’association Les Amis des Bonobos en Europe œuvre à la protection du bonobo en République démocratique du Congo. Elle a pour mission de mieux faire connaître le bonobo en Europe et d’appuyer les actions de sauvegarde et de protection du bonobo de l’association Congolaise les Amis des Bonobos du Congo.

MONTANT DEMANDÉ : 50 000 €

 

UTILISATION PRÉVUE DE CE MONTANT : 

 

– Les frais de saisie de bonobos, les frais vétérinaires, les mamans de substitution et les soigneurs, l’alimentation des bonobos, l’hygiène des abris et des enclos (selon besoins).

 

– L’organisation de visites de groupes scolaires à Lola ya Bonobo (transport et sandwichs pour les enfants, prise en charge des guides éducateurs), les visites de suivi et sessions éducatives dans les écoles, l’accompagnement des Clubs de la Bonté, l’organisation de visites à Lola ya Bonobo pour les fonctionnaires de l’environnement.

DEVENIR MEMBRE DE 1% FOR THE PLANET ! 

 

Vous souhaitez reverser 1% du chiffre d’affaires généré par votre entreprise à des organisations à but non lucratif ? Vous engager dans une philanthropie environnementale et être en relation avec des projets qui sont les plus proches de vos affinités ?

 

Signez votre lettre d’engagement et remplissez le formulaire d’adhésion ci-dissous : 

Formulaire d’adhésion

 

Rejoindez le mouvement 1% for the Planet !

Related Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *