Actus, Marques

Takesumi, le charbon de bambou aux mille vertus

Qu’est ce que le charbon de bambou (takesumi) ?

Le takesumi, ou charbon de bambou (“take” 竹 “bambou” et “sumi” 炭 “charbon”), appelé également “diamant noir”, est une matière rare en provenance du Japon dont les utilisations sont multiples.

Le takesumi pourrait être une alternative naturelle aux  25 millions de bouteilles en plastique jetées chaque jour en France.

Ses qualités

Comme une éponge, le takesumi absorbe et retient 3 fois plus de polluants de l’air et de l’eau qu’un charbon actif classique. Son écorce fine, lisse et sa pulpe ultra-poreuse en font un adsorbeur hors-pair.

Il est riche en minéraux (potassium, calcium, acide silicique, etc.) et sa charge négative attire naturellement les particules toxiques à lui. 

En 2004, selon une étude menée par la division forestière de Kagoshima (Japon) le takesumi aurait également le pouvoir de réduire les ondes électromagnétiques. De plus, il est prouvé que le PH de l’eau purifiée au takesumi change d’acide à alcalin.

La poudre de charbon de bambou est d’une qualité irréprochable. Ses grains sont d’une extrême finesse et non abrasifs. -Ils mesurent entre 5 et 10 microns.

Un savoir-faire ancestral 

Au moyen âge, chaque village avait son maître brûleur de takesumi.  La population l’utilisait au quotidien pour purifier l’eau, réduire l’acidité de la nourriture et guérir les infections et intoxications. A l’époque, l’espérance de vie était supérieure à la moyenne dans ces régions. 

Aujourd’hui, le takesumi est encore produit dans un four en terre, selon le savoir-faire ancestral japonais par des générations de maîtres brûleurs.

Le bois de bambou moso ou tigré est brûlé pendant 3 jours entre  800° et  1000°.  La combustion à très haute température rend le charbon de très grande qualité. 

La production de takesumi nécessite un mois de travail. Il faut compter 10 jours à 2 semaines pour atteindre un température optimale pour la cuisson, puis encore 10 jours à 2 semaines pour le refroidissement.

Protection de l’environnement et des forêts

Consommer du charbon de bambou participe à préserver nos forêts.

En effet, le bambou est un bois que l’on peut exploiter en seulement 3-5 ans, contrairement aux autres bois (chêne, hêtre..) qui deviennent adultes entre 20 et 50 ans et qui sont abattus pour la production de charbon.

Le rendement d’une bambouseraie est 25 fois supérieur à celui d’une forêt de même superficie. Il permet de lutter contre l’effet de serre et est 100% recyclable. Du fait de sa croissance très rapide, le bambou stocke 4 à 5 fois plus de carbone qu’un volume équivalent d’arbres, et produit 30% de plus d’oxygène.

Ses utilisations

Le takesumi est connu pour ses multiples fonctions ! 

Filtre et minéralise l’eau : placer 3 blocs ou 1 bâton dans 0,5 à 1 litre d’eau courante.

Absorbe odeurs et humidité : placer plusieurs blocs dans les chaussures, tiroirs, placards, litière du chat, etc.

Soulage les problèmes de digestion et les flatulences : prendre 1 cuillerée à café de poudre.

Détoxifie l’organisme et la peau : 1 cuillerée à café de poudre le matin à jeun (espacer de 3 heures toute prise médicamenteuse).

Prolonge la conservation des fruits et légumes : placer quelques blocs dans les bacs du réfrigérateur.

Engrais pour plantes et fleurs : disperser 100 g/m2 afin d’optimiser la croissance des végétaux.

– Beauté : Actif cosmétique, ou colorant naturel pour les maquillages. Le Takesumi en poudre est d’une extrême finesse et saura satisfaire tous vos besoins en beauté. Ses vertus purifiantes et détoxifiantes rendent la peau nette et le teint lumineux.

 

Articles Similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.